Outils personnels

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Ma commune / Services communaux / Cadre de vie / Enquêtes publiques et avis / Toutes les enquêtes publiques / Annonce de projet - Rue Broodcoorens
Actions sur le document

Annonce de projet - Rue Broodcoorens


Commune de La Hulpe
Dossier n° 2020-368
 

Urbanisme
Avis d'annonce de projet

Le Collège communal fait savoir qu’en vertu du Code du Développement Territorial, il est saisi de la demande de permis d’urbanisme suivante :
 
Le demandeur est la SA Dare 2 Build représentée par Monsieur VINCENT André, ayant établi ses bureaux à 1310 La Hulpe, avenue Reine Astrid 92. Les biens concernés sont situés à 1310 La Hulpe, rue Broodcoorens 48 et 50, cadastrés section C 69 c 2 et 69 k 2.
 
La demande vise à démolir partiellement le bâti existant, à changer l’affectation du bâti maintenu en salles de réunion et atelier vélo, à construire un espace pour profession libérale et un ensemble résidentiel de type communautaire (« co-living ») comprenant 23 unités de logements, des services communs et 13 emplacements de stationnement, à abattre des arbres et à réaliser des aménagements.
 
La demande vise plus particulièrement :

  • La démolition de l’ensemble du bâti sur la parcelle C 69C2.(n°48 « la petite pépinière »)
  • La démolition de l’ensemble du bâti sur la parcelle 69k2 (n°50) hormis le volume principal et un volume secondaire (ancien garage). Le changement d’affection du volume principal en commerce (atelier de réparation vélo au rez-de-chaussée et des salles de réunion au 1er) et du volume secondaire en entrée pour le parking souterrain (ascenseur à voiture).
  • La construction de trois bâtiments à toiture plate dont deux sur un même socle (bloc A et B).  Le “socle” accueillera 13 emplacements de stationnement voiture, 45 emplacements vélos et des locaux communautaires (cuisine commune, buanderie, bibliothèque/salle d’étude espace de vie). Le bloc « A » de gabarit R+3 à toiture plate abrite 6 cellules une chambre, 2 cellules 2 chambres, un studio, une cuisine collective, un salon commun et un local polyvalent (activité libérale) accessible depuis la toiture du socle. Le bloc « B » de gabarit R+3 à toiture plate abrite 6 cellules une chambre, un studio, une cuisine collective avec terrasse extérieure, un salon commun avec terrasse extérieure.  Le bloc « C » de gabarit R+2 à toiture plate abrite 6 cellules une chambre, un studio, une cuisine collective avec terrasse extérieure, un salon commun avec terrasse extérieure.
  • La construction d’une coursive reliant les blocs « A » et « C », deux escaliers reliant le jardin à la coursive.
  • La construction d’un auvent métallique à toiture plate reliant le bâtiment conservé et le bloc « A ».
  • La création d’une rampe d’accès PMR le long de la mitoyenneté droite, une placette d’accès à l’atelier vélo et à l’espace polyvalent du Bloc « A ». -     La construction de deux terrasses communes en bois au pied du « socle » en façade arrière et en zone arrière.
  • L’aménagement d’un jardin partagé en zone arrière droite.
  • L’abattage d’arbres (3 pommiers, 1 prunier, 1 noyer).
  • La replantation de 3 pommiers, un noyer et divers massifs végétaux

 
Situation urbanistique :

  • Au Plan de Secteur : en zone d’habitat,
  • Au Schéma de développement communal : en zone du centre et de la gare,
  • Au Guide Communal d’Urbanisme : en aire centrale.

Le projet est conforme aux prescriptions du Schéma de développement Communal.

Le projet présente les écarts suivants aux prescriptions du Guide Communal d’urbanisme :

  • La vocation d’espace vert urbain de l’intérieur d’ilot n’est ni préservé ni renforcé
  • Le caractère typologique de l’ensemble des bâtiments existant n’est pas protégé à travers le gabarit, la volumétrie, l’implantation et l’architecture du projet
  • Le projet ne s’inscrit pas résolument dans le renforcement de l’allure générale existante du lieu
  • Le non-respect de la mitoyenneté obligatoire
  • Les nouveaux volumes ne tiennent pas compte de l’existante des bâtiments contigus, de leur mode d’implantation et de leur gabarit.
  • Le volume principal n’est pas implanté dans le prolongement du front de bâtisse existant
  • Le bâti en seconde zone de construction.
  • Les terrasses sur la toiture des volumes secondaires engendrent des nuisances vers les propriétés voisines
  • Les terrasses aménagées sur la toiture des volumes secondaires ne se situent pas en façade arrière
  • Le nombre de place de stationnement (13 au lieu de 35,5)
  • La trame parcellaire n’est pas maintenue.
  • La longueur de la façade est plusieurs fois supérieure à celle des bâtiments traditionnels
  • Non respect des 6 à 9m imposés par travée.
  • L’implantation des volumes et l’aménagement de leurs abords ne respectent pas totalement le relief du sol
  • La façade non mitoyenne d’un volume secondaire n’a pas un recul minimal de 3m
  • le volume principal projeté n’est pas  implanté sur une seule limite latérale et l’unique dégagement latéral ne présente pas une largeur minimum de 6m.
  • La profondeur du bâti supérieure à 15 m
  • Plus d’un volume secondaire sur la parcelle
  • Le volume annexe n’est pas implanté derrière le volume principal et son recul minimal n’est pas de 6m par rapport à ces volumes
  • La superficie au sol des construction dépasse 20% de la parcelle
  • La superficie au sol des volumes secondaires dépasse 40m2
  • La superficie au sol du volume annexe dépasse 15m2
  • Le volumes à construire ne s’inspirent pas de la volumétrie des bâtiments traditionnels
  • Les hauteurs sous corniches des bâtiments n’est pas comprise entre 6m et 8,5m
  • La différence de hauteur sous corniche entre deux volumes mitoyens excède 1,5m
  • La hauteur sous corniche des volumes secondaire n’est pas inférieure d‘au moins 20 % à la hauteur sous corniche du volume principalLa hauteur sous corniche d’un volume annexe excède 3m
  • La pente des toitures des volumes n’est pas comprise entre 30 et 45°
  • Les volumes principal, secondaires et annexe ne sont pas couverts par une toiture à 1 ou deux versants
  • Les toitures plates ne sont pas autorisées pour les volumes secondaires et annexe de plus de 15m2
  • Le nombre de matériaux de parement par volume est de plus de 2 (3 : bois , béton, métal)
  • Matériaux de parement non conforme (Bois de teinte foncée, béton gris, Tôle métallique laquée ton anthracite, Acier ton doré)

Le dossier peut être consulté du lundi au jeudi de 8h30 à 12h00 au Service Cadre de vie - Administration communale – rue des Combattants 59 - 1310 La Hulpe.

Des explications sur le projet peuvent être obtenues auprès de Madame Hélène Grégoire, architecte (02.634.30.77 –aGVsZW5lLmdyZWdvaXJlQGxhaHVscGUuYmU=) dont les bureaux se trouvent au Service Cadre de vie (adresse précitée).

Les réclamations et observations écrites sont à envoyer du 1/09/2021 au 16/09/2021 au Collège communal :

  • par courrier ordinaire à l’adresse suivante  : Administration communale – Service Cadre de Vie – rue des Combattants 59 - 1310 La Hulpe.
  • par courrier électronique à l'adresse suivante : aGVsZW5lLmdyZWdvaXJlQGxhaHVscGUuYmU=

 

Affiché à La Hulpe, le 25/8/2021

La Directrice Générale ff.,

Hélène Grégoire

L’Échevin de l’Urbanisme,

Xavier Verhaeghe

Le Bourgmestre,

Christophe Dister

Le présent avis d’enquête ne préjuge en rien de l’avis de la Commune sur ledit dossier.