Outils personnels

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Feux d'artifice : quelques rappels
Actions sur le document

Feux d'artifice : quelques rappels

Cette année, comme chaque année, prendra place ce spectacle traditionnel auquel nous sommes nombreux à être attachés : le feu d’artifice du nouvel an.

La période approche en effet où celui-ci crépitera et explosera en des gerbes colorées qui à nouveau réjouiront les yeux des uns, indisposeront les oreilles des autres, et en tout état de cause feront aboyer de nombreux chiens à travers notre village.

Chacun sait en effet que nos animaux domestiques ne goûtent pas souvent cette tradition festive. Mais, et on y pense moins, ce n’est pas plus le cas des nombreux animaux sauvages qui habitent nos arbres, nos étangs et nos marais. Les détonations les effraient et induisent chez eux des comportements de panique qui, au-delà de l’impact évident sur leur bien-être, peuvent compromettre leur survie et affecter leur reproduction. Certains peuvent même succomber à des crises cardiaques.

Et les feux d'artifice ont un autre effet secondaire moins évident, mais qui est bien réel : la pollution.

Car les pyrotechniques utilisés habituellement libèrent une variété de particules toxiques, certes en quantités résiduelle, mais dont la nocivité est bien établie. Après leur passage dans l’atmosphère, ces résidus retombent et se déposent sur les plantes, les potagers, les plans d’eau, percolent dans les nappes phréatiques... Et bien que cette pollution soit réputée sans conséquence sur la santé humaine, elle impacte la faune et la flore.

Enfin, les plus gros déchets (corps de la bombe, obus...) finissent dans la nature (quand ce n’est pas dans le jardin d’un particulier), avec les résidus de poudre qu’ils contiennent.

Profitons-en pour le rappeler : c'est d'ailleurs à cause de ces nuisances, auxquelles il faut ajouter les risques d'incendie, que les feux d'artifice sont interdits sur le territoire de la Commune sans l'autorisation du bourgmestre.